le fameux Krantzcake de Mercotte

Je regarde les émissions du Meilleur Pâtissier le mercredi sur M6 en admirant leur talent … leur capacité à pâtisser comme cela ! J’adore pâtisser mais je suis très loin de leur niveau !!!

Il y a deux semaines Mercotte avait proposé comme épreuve technique le Krantzcake (recette ici sur son blog : ici). Cela me semblait accessible et hier je me suis lancée dans l’aventure !

Pour la première fois j’ai pesé au gramme près comme Mercotte le conseille !

Mélanger 280 g de farine avec 50g de sucre semoule, 13 g de levure biologique et 5g de zestes d’orange. Comme je n’avais pas d’orange, j’ai ajouté le zeste d’une mandarine … impossible de peser. J’ai employé le zeste que je suis parvenue à avoir avec une mandarine 🙂 Ajouter un à un les oeufs (105 g = 2 oeufs chez moi mais il faut peser selon la taille) puis petit à petit 63g d’eau. Il faut utiliser le robot avec crochet selon marcotte et commencer à vitesse lente jusqu’à complète incorporation en ajoutant 80g de beurre doux et 5 g de sel fin. On doit obtenir une pâte lisse et brillante. Au besoin il faut ajouter un peu d’eau si la pâte n’est pas lisse. Mercotte dit de laisser tourner 10 minutes …

Je n’ai pas de robot : je n’en ai plus depuis que le mien a rendu l’âme il y a quelque temps et n’a pas (encore) été remplacé … J’ai donc utilisé mon batteur avec crochets et je peux dire que cela fait des muscles de tenir comme cela 10 minutes 🙂 Mais il est vrai qu’au bout de 10 minutes, la pâte s’est décollée (il fallait de temps en temps gratter les bords avec une spatule pour aider un peu).  J’ai un pu dû ajouter de la farine pour avoir un pâton (j’utilise de la farine d’épeautre et je pense que cela change la quantité d’eau nécessaire). J’ai mis le pâton dans un cul de poule fariné et j’ai mis au four à 30 c pendant 20 minutes. Cela devait doubler de volume.

Chez moi cela n’avait pas l’air d’avoir doublé de volume … j’ai continué quand même en dégazant et en mettant le pâton dans le réfrigérateur pour toute l’après-midi et la nuit.

La suite ce matin ! J’ai préparé la pâte au chocolat : faire fondre au bain-marie 100g de chocolat noir couverture puis ajouter 55 g de beurre doux, 40g de sucre semoule et 20g de poudre de cacao noir. Cela forme une sorte une pâte à tartiner.

Préparer le sirop en portant 75 g de sucre avec 120 g d’eau lentement à ébullition puis laisser refroidir.

Beurrer un moule à cake de 28 cm de long et déposer une feuille de cuisson dans le fond.

Ensuite c’est là que les Romains s’empoignèrent 🙂

Rouler la pâte pour obtenir une forme de 40 x 30 cm … heureusement j’ai mis du papier sur la table , papier que j’avais fariné. J’ai roulé la pâte et je l’ai coupée ensuite pour avoir un rectangle. Il faut badigeonner un bord d’eau  (cela servirait de colle mais dans mon cas ce fut inutile vous verrez sous peu  :-))

20151122_102853657_iOS

Ma fille m’a aidé à tartiner la pâte de chocolat sur la pâte et là …. épreuve pour rouler la pâte ! Heureusement qu’il y avait une feuille en dessous car cela collait !!!!! je me demande ce que j’ai fait de travers … Si j’avais eu un grand surgélateur, j’aurai pu remettre la pâte 5 minutes dedans pour qu’elle refroidisse et que je puisse la rouler mais voici ce que cela a donné 🙂

20151122_103540672_iOS.jpg

J’ai failli tout jeter mais j’ai persévéré et j’ai mis cette « chose » roulée sur un plat que j’ai mis au surgélateur pendant 20 à 30 minutes. Je me disais que cela allait être impossible de couper en deux, de tresser et d’obtenir le Krantzcake.

La pâte avait cependant bien durci dans le surgélateur et j’ai su couper en deux, poser les deux demi l’un à côté de l’autre, couper les extrémités et puis tresser comme je pouvais … déposer dans le moule à cake et faire monter à 30 c pendant 20 à 30 minutes.

Préchauffer le four à 170C et faire cuire 30 minutes. Il faut que ce soit brun.

Ensuite badigeonner avec le sirop (généreusement pour que cela brille ensuite) et laisser refroidir avant de démouler.

Et voilà ce que cela donne … reste plus qu’à goûter …

20151122_123140564_iOS.jpg

Ma fille n’aime pas le goût du zeste (dans la pâte crue). On verra si ce goût reste prononcé une fois cuit …

Mais je trouve que le résultat n’est pas trop mal pour une première fois 🙂

Prochaine épreuve technique que j’aimerais tester c’est le « schichttorte », recette ici. Mais là il faut avoir du temps !!! 🙂

 

Publicités

Catégories :DessertÉtiquettes : , , , , , , , , ,

Lut

5 Comments

  1. ciske54

    C’est beaucoup de boulot pour quelqu’un qui n’aime pas faire de desserts ;-). J’espère que le goût est à la hauteur de tes espérances. Bon appétit !

  2. Diane Coene

    Quel courage et temps Et le robot Kenwood ??? Ici temps hivernal grêlons et neige fondante. Temps à lire et rien faire 😉😘

    Dyan

  3. Lut

    J ai fait un nouvel essai …. Bizarrement la pâte a plus gonflé au repos dans le frigo que dans le four à 30c 😜
    J en ai préparé deux … Et cette fois-ci cela allait beaucoup mieux pour rouler !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s