Vol-au-vent maison

Hier j’ai préparé du vol-au-vent « maison » pour 13 personnes … c’était une première de cuisiner pour autant de monde mais quel défi et puis surtout quelle journée de bonheur, de bonne humeur, de rires … bref une énorme bouffée d’air frais.

J’avais prévu du vol-au-vent afin de tenter de contenter le maximum de personnes et éviter les allergies poisson, fromage et cie …

J’ai rencontré du succès avec mon plat que je trouvais pourtant super simple et voici donc la recette que je vais donner pour 4 personnes en estimant les proportions car je cuisine « à l’oeil » sans toujours mesurer.

Faire rissoler un oignon émincé avec une gousse d’ail dans un peu d’huile d’olive. Ajouter 2 grosses cuisses de poulet et faire dorer pendant 3-4 minutes et ensuite retourner pour faire dorer 3-4 minutes. Ajouter un cube de bouillon de légumes (bio), du sel et du poivre et un fond d’eau. Ajouter deux grands blancs de poulet et laisser mijoter entre 30 et 45 minutes à feu doux…. ce sont les cuisses qui prennent le plus de temps pour cuire. Il faut retourner la viande de temps en temps pour bien répartir la chaleur.

Quand les cuisses sont cuites (essayer de détacher un peu de chair et il ne faut plus que ce soit rose), égoutter la viande en conservant le bouillon qui servira de base à la sauce. Laisser refroidir la viande.

Quand la viande est tiède ou froide, décortiquer les cuisses et couper les blancs en petits morceaux. J’avais fait tout cela la veille de mon dîner pour que la partie la moins agréable soit faite ! J’ai donc mélanger la viande découpée avec le bouillon et j’ai laissé reposer jusqu’au lendemain. Si on prépare le plat directement, il suffit de tout remettre dans une casserole pour réchauffer tout doucement.

Le jour du repas, j’ai mis la viande avec le bouillon (qui avait durci) dans une casserole et j’ai fait réchauffer le tout à feu doux. Quand le bouillon était chaud , j’ai cuit 500g de champignons blancs coupés en lamelle dans un peu d’huile d’olive dans une poêle (sans ajouter de sel pour éviter que les champignons ne dégorgent). Je les ai ajoutés à la viande. Si j’avais ajouté les champignons la veille, ils auraient été caoutchouteux.

Bien mélanger. Ensuite pour faire la sauce « blanche », je verse dans un bol une bonne cuillère et demie  à soupe de margarine et une bonne cuillère et demie (à soupe)  de farine que je mélange  à la fourchette. Ensuite je verse ce mélange dans le bouillon et je mélange rapidement pour ne pas avoir de grumeaux. Il faut que le bouillon bouillonne pour que cela prenne (donc j’augmente la puissance de la plaque un peu avant d’ajouter farine / margarine).

Si la sauce est un peu trop liquide, j’ajoute un peu de maizena express au besoin.

Peu de temps avant de servir je rajoute de la crème liquide pour donner un meilleur goût et j’assaisonne avec du sel, poivre.

Bien souvent je ne mets pas de crème pour faire un plat plus léger (ou je mets un peu de lait écrémé) et quand il n’y a pas d’enfants qui en mangent, je mets du vin blanc au lieu de l’eau pour cuire la viande : cela donne un tout autre goût.

J’ai servi avec du riz thai parsemé de persil et je n’ai pas oublié la forme qui fait du vol-au-vent la fameuse « bouchée à la reine » 🙂

Bon appétit ….

Publicités

Catégories :Plat principalÉtiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Lut

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s