La cuisine … un art !?

Chacun a ses talents :  je ne suis pas dessinatrice même si j’aurais bien aimé pouvoir m’exprimer au travers de dessins. Je ne suis pas musicienne même si j’aurais aimé pouvoir jouer d’un instrument pour pouvoir exprimer mes émotions. Je ne suis pas écrivaine même si j’ai souvent écrit des poèmes que peu ont appréciés.

J’aime par contre de cuisiner sans pour autant me vanter d’avoir du talent. Il manque le côté « beau », « chic ». Je cuisine une cuisine de tous les jours et comme disait mon mari, je pourrais ouvrir une brasserie avec un menu du jour, un plat « comme à la maison« , par exemple devant une école ou devant des bureaux. Franchement je ne me vois pas cuisiner pour tant de monde et puis je ne pense pas que je pourrais supporter le stress que cela engendre ! J’ai toujours peur que ce ne soit pas assez bon. Heureusement que Mr n’est pas difficile même s’il a trahi il y a peu comment savoir si un plat lui goûte ou pas … secret 🙂

J’aime d’inventer des plats comme je viens de le faire  ce soir.

Tout d’abord faire l’inventaire de ce que j’ai dans le frigo et ensuite évaluer ce que je pourrais cuisiner en fonction des goûts de chacun ici 🙂

Donc ce soir pdt nature que j’ai rissolées finalement.

J’ai cuit deux « roulades de veau » (en belge ce sont des blindevinken, oiseaux-sans-tête) après avoir fait doré un gros oignon coupé en petits morceaux.

Ne pas faire l’impasse sur les légumes : j’ai fait doré un oignon (c’est bon contre les rhumes et microbes grâce à l’allium cepa 🙂 ) et j’ai ajouté deux courgettes coupées en petits cubes et deux carottes également coupées en petits cubes. Un peu de sel, de poivre et de l’origan (j’en ai enfin trouvé !). J’ai laissé cuire doucement (avec couvercle) pendant 15 minutes.

Ensuite c’est là que j’ai scindé les légumes en deux : une moitié avec un peu de crème light (pour Mr) et l’autre je l’ai mélangée avec du lait de coco que j’avais réchauffé. J’ai rajouté 100g de surimi râpé, un peu de curry et j’ai fait réchauffer. Il manquait de la coriandre fraîche pour améliorer le goût. Je me suis REGALEE  et c’était méga light  🙂

Publicités

Catégories :Plat principalÉtiquettes : , , , , ,

Lut

Un commentaire

  1. C’est marrant tes roulades de veau (des paupiettes?), en allemand on les appelle Fleischvogel, donc il y a bien l’idée de l’oiseau aussi.
    C’est vrai que c’est un art, et ça l’est d’autant plus comme tu arrives à être créative avec un bout de biscuit transformé en un incroyable lapin de Pâques! C’est ça le talent! Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s